loader image

Victoire Studio Paris, la Haute Fantaisie est un art

BIJOUTERIE

16 Sep 2021

Lauranne Victoire Favre, la créatrice de Victoire Studio Paris, est née à La Rochelle dans une famille particulièrement aimante, chaleureuse et bienveillante.

C’est dans cette région, très jeune, qu’elle découvre la nature et les fleurs. Cet amour inconditionnel qu’elle ressent ne la quitte plus jamais. Déjà à cette époque, elle imagine des barrettes fleuries pour ses poupées et des couronnes de fleurs. Jeunesse fleurie et heureuse qu’elle met de côté pour à 20 ans entamer une carrière dans le droit, elle sera avocate pendant 4 ans. Cette vie ne lui convient pas vraiment, elle a l’esprit trop créatif pour être canalisé par des codes… civil ou juridique ! 

Grâce à sa détermination et en partie à l’aide de son entourage, elle plaque tout et se lance dans la création, sa passion de toujours.

En 2017, elle crée sa première entreprise. Les Couronnes de Victoires devient la première marque fleurie d’accessoires. Les fleurs deviennent son matériel de prédilection, elle les pense comme des diamants et imagine des accessoires de cheveux intemporels… mais contrairement au diamant, les fleurs ne sont pas éternelles et finissent par faner. Qu’à cela ne tienne, la créatrice décide de stabiliser les fleurs pour donner à ses couronnes, barrettes et peignes, tels des joyaux, un sublime sentiment d’immortalité.

Tout s’accélère, Le Bon Marché et Le Printemps Haussmann lui font confiance et présentent ses créations… succès immédiat ! L’entreprise s’agrandit et accueille une première créatrice (toujours présente dans la société), passionnée également par les fleurs. L’univers du mariage devient tout naturellement le terrain de prédilection de la marque. Les créations sont uniques et exclusivement fabriquées dans l’atelier en France. De nombreuses clientes, fidèles et addictes, en veulent toujours plus et souhaitent vraiment des bijoux fleuris pour tous les jours. 

L’idée fait son chemin rapidement et c’est ainsi qu’est créée en 2020 la deuxième marque : Victoire Studio Paris. Le défi est lancé mais comment permettre le port des fleurs au quotidien ? Après la stabilisation, la créatrice décide de les figer dans un métal précieux… les bijoux floraux sont nés ! Un univers bohème-chic, romantique, délicat et poétique, se révèle autour de ces véritables œuvres d’art botanique.

Les bijoux sont à porter tous les jours et pour toutes les occasions. Les fleurs principales restent l’hortensia (fleur maîtresse chez Les Couronnes de Victoire), la rose et la marguerite auxquelles sont ajoutés des feuillages comme les feuilles de vigne. Quelques petites touches supplémentaires de fantaisie sont apportées par des perles nacrées, de labradorite, des perles de cultures et parfois des cristaux (essentiellement pour les boucles d’oreilles). Les chaînes aux différents types de maillons sont extrêmement travaillées pour les colliers.

Les créations sont imposantes, parfois XXL mais en série limitée. Les boucles d’oreilles (puces, créoles ou pendantes) sont agrémentées pour certains modèles de cristaux, de perles et de perles d’eau douce (de 55 à 340 euros). Les bracelets sont à chaîne, multi-rangs ou joncs (de 95 à 285 euros). Les colliers sont courts ou maxi-sautoirs aux chaînes particulièrement travaillées (de 135 à 450 euros) et les bagues sont « maxi » (de 70 à 150 euros). 
Il faut partir sans hésiter à la découverte de la manchette Salomé, du jonc Hortense, des créoles, du ras du cou Marcela, des bagues dorées, du sautoir Nina, des boucles d’oreilles minimalistes ou imposantes, des pendantes, des bracelets et des colliers… des créations à profusion !

A ne pas manquer, la dernière création de la jeune marque : la bague Valentine, jonc orné de deux fleurs d’hortensia aux extrémités. Elle est inspirée de la bague iconique Hortense mais dans un esprit plus minimaliste (90 euros). La tentation n’est pas loin !

La délicatesse des bijoux tient essentiellement au savoir-faire artisanal et unique des différents corps de métiers de la joaillerie ; que ce soit le mouleur, le soudeur ou le doreur, leurs interventions sont indispensables à la réalisation de ces bijoux haute fantaisie. Toutes les étapes de fabrication sont réalisées par des artisans parisiens de talent.

Les fleurs stabilisées sont prototypées par un spécialiste de l’impression 3D en joaillerie puis réalisées en résine à l’identique des fleurs d’origine. Les résines sont ensuite moulées dans une « cire perdue » dans laquelle est coulé le laiton qui forme les précieuses estampes en métal, fige les fleurs dans leur beauté éternelle et conserve toute leur délicatesse. Le soudeur prend le relais pour assembler les estampes de fleurs. Elles sont ensuite plaquées à l’or fin 24 carats 3 microns (parfois patiné dans un esprit plus vintage) chez le doreur avant de rejoindre l’atelier Victoire Studio Paris du Marais pour le montage final.  

Victoire Studio Paris offre à chaque femme l’occasion de trouver l’accessoire de mode intemporel, la pièce unique ou le cadeau-trésor idéal. Les anneaux des bagues sont ajustables à tous les doigts, les boucles d’oreilles sont à crochet ou mini-créoles et la chaînette d’un collier en or s’ajuste à volonté pour un bijou sur-mesure. Victoire ouvre un nouveau chapitre de la création des bijoux fleuris haute fantaisie, joyaux dorés sertis d’amour. Des fleurs oui, du romantisme certainement, mais les bijoux fleurs donnent une belle personnalité, délicate et élégante, à toutes celles qui les portent.

Avec Victoire Studio Paris, la créatrice se révèle une fois de plus parmi les fleurs et les bijoux haute fantaisie. Culte à la féminité, pureté, raffinement et glamour sont les maîtres mots qui ont permis à Victoire de se démarquer dans le monde de la bijouterie. Un conte de fée qui s’écrit, une histoire à suivre…

…sur les réseaux sociaux 
Insta : https://www.instagram.com/victoirestudioparis/
Facebook : https://www.facebook.com/victoirestudioparis/
Pinterest : https://www.pinterest.fr/victoirestudio/_created/

… ou sur place
230 rue Saint Martin 75003 Paris

André Tirlet

Articles Récents

La joaillerie italienne lance le retour aux affaires

La joaillerie italienne lance le retour aux affaires

C’est un signal fort qui nous vient de nos voisins italiens, les premiers à avoir relancé un salon joaillier digne de ce nom à Vicenza. Alors que la sortie de la pandémie n’était pas encore réellement certaine, les organisateurs de VicenzaOro ont décidé de lancer en quelques mois l’édition de septembre du salon dédié à la joaillerie, à la bijouterie, aux industries annexes mais aussi, aux montres.

lire plus