Frederique Constant Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture

HORLOGERIE

24 Jan 2024

Pour son retour en version acier, la collection Highlife, signée par Frederique Constant, sort une nouvelle édition limitée à 88 exemplaires… la Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture.

Dotée d’un boîtier en acier inoxydable de 41 mm et d’un cadran bleu, ce garde-temps allie astucieusement le style moderne de la collection Highlife avec son bracelet interchangeable intégré à la noblesse d’une complication séculaire comme le tourbillon. Une montre collector s’inscrivant dans la droite ligne des séries limitées les plus convoités, pour laquelle l’acier vaut son pesant d’or.

Une série très exclusive

Cette nouvelle version manufacture présente un boîtier en acier inoxydable d’un diamètre de seulement 41 mm, un diamètre privilégié par les puristes. Comme c’est l’habitude avec la collection Highlife, seules 88 pièces avec cadran bleu sont produites et disponibles, et sont accompagnées d’une variété de bracelets interchangeables. Dans ce cas, il y en a trois : le premier en cuir de veau finition Nubuck, le deuxième en acier et le troisième en caoutchouc. Changer rapidement son look est un jeu d’enfant, pour passer du plus classique au plus sportif en seulement deux clics et sans aucun outil.

La lisibilité en priorité

De nombreuses recherches ont été menées pour la composition du cadran. Les positions « 12-3-9 » correspondent au jour de la semaine, à la date et au mois, le tout indiqué par une aiguille. Celle de midi se trouve doublée : en plus du mois, l’année bissextile est également marquée de 1 à 3, et la quatrième année est marquée du “L”, qui signifie “Leap year”, signifiant en français « Année bissextile ».

A 6 heures, la composition est complétée d’un tourbillon. Son ouverture en acier met en valeur le design typique de la Maison, avec sa partie supérieure échancré, se fondant dans la géométrie du quantième perpétuel. Sa large ouverture dévoile le précieux échappement, qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet en 1801. Il se termine par une aiguille des secondes planant au-dessus du balancier, des vis bleuies et de la plaquette gravée du numéro de série de chaque pièce.

Une signature unique

Cette pièce réfléchie, dont les complications exemplaires complètent son design scénique moderne, est mise en valeur par le cadran typique de la collection Highlife, gravé d’un globe avec ses méridiens et parallèles. Les index se trouvent suspendus, fixés par leur base au rehaut affichant les minutes. Les aiguilles des heures et des minutes, assorties à la couleur du boîtier, sont remplies de matière luminescente pour les rendre lisibles dans toutes les conditions d’éclairage.

Le fond saphir du boîtier révèle l’intimité du calibre de manufacture à remontage automatique FC-975. Orné de finitions perlées et de côtes de Genève circulaires, il offre une réserve de marche de 38 heures et est garanti étanche jusqu’à 10 ATM. Les amateurs de belles mécaniques fabriquées en Suisse vont adorer.

L’avenir n’a pas de limites

Frédérique Constant, qui a fêté ses 35 ans en 2023, est une jeune manufacture dont les possibilités sont presque infinies. Outre ses principales collections, et dont l’objectif reste de proposer une horlogerie raffinée et abordable, la Maison a progressivement élargi ses gammes de pièces plus élitistes pour les collectionneurs avertis. Le tourbillon et le quantième perpétuel comptent sans doute parmi les complications les plus appréciées. La Maison Frédérique Constant se tourne donc vers l’avenir, avec pour objectif de proposer une horlogerie toujours plus avant-gardiste, une esthétique de plus en plus raffinée et des finitions sans cesse revisitées et enrichies.

Détails techniques

Frederique Constant Highlife Tourbillon Perpetual Calendar Manufacture

Référence FC-975BL4NH6B Edition limitée 88 pièces

Boîtier Acier inoxydable brossé et poli, trois parties. Diamètre 41 mm ; épaisseur 12,65 mm. Verre saphir bombé antireflet, fond transparent. Etanchéité de 100 mètres Cadran Finition bleue mate avec globe terrestre en relief au centre. Les index appliqués argentés et traitement luminescent blanc. Aiguilles des heures et des minutes argentées et traitement luminescent blanc. Compteur de date à 3 heures et aiguille argentée. Ouverture « Heart Beat » à 6 heures et tourbillon 60 secondes, trotteuse argentée. Compteur des jours de la semaine à 9 heures et aiguille argentée. Compteur des mois et des années bissextiles à 12 heures et aiguilles argentées. Fonctions heures, minutes, date, jour de la semaine, mois, année bissextile, tourbillon 60 secondes. Bracelet Acier inoxydable brossé et poli, trois maillons. Livré avec un bracelet cuir de veau nubuck et un bracelet en caoutchouc bleu marine supplémentaires. Mouvement automatique calendrier perpétuel, calibre de manufacture FC-975. Perlage et ornement Côtes de Genève. 33 rubis ; 28 800 alternances/heure. Réserve de marche de 38 heures. Prix de Vente Public Conseillé 26 995 euros.

Points de vente le plus proche au 01 48 87 23 23 et vente en ligne sur www.frederiqueconstant.com

A propos du Quantième Perpétuel

Le quantième perpétuel est une « complication horlogère » qui permet à une montre mécanique d’afficher la date, le jour, le mois et parfois les phases de lune en tenant compte des années bissextiles et des mois à 30 ou 31 jours. Cette complication repose sur un système ingénieux de rouages, leviers et cames qui forment un calendrier mécanique, un programmeur et une mémoire. Le calendrier mécanique transmet l’énergie du mouvement aux aiguilles indiquant les différentes informations. Le programmeur suit les variations de niveau d’une came sur laquelle sont gravés les différents mois de l’année et ajuste les aiguilles en conséquence. La mémoire permet de stocker les informations relatives aux années bissextiles et aux mois de différentes durées sous la forme d’un cycle de 48 mois (soit 4 ans). Le quantième perpétuel est une prouesse technique qui nécessite une grande précision et une miniaturisation des pièces. En théorie, une montre dotée d’un quantième perpétuel ne devrait être réglée qu’une fois tous les 100 ans, lors du passage aux années séculaires non bissextiles (comme en 2100).

Articles Récents