DOXA SUB 300β, l’élégance en plongée ou en ville

HORLOGERIE

21 Déc 2023

Avec un boîtier en acier inoxydable, une lunette en céramique, un cadran au fini satiné avec un motif de vagues, l’ingénierie de la DOXA SUB 300β rencontre l’élégance urbaine.

La DOXA SUB 300β est l’alliance parfaite d’une montre technique, robuste et fiable et de l’élégance urbaine. C’est une plongeuse qui est aussi à l’aise en plongée qu’en ville ou en week-end. Le facteur « β » pour « Beta » de DOXA est une palette de couleurs et de finitions nouvelles associées à une lunette subtilement redessinée pour plus d’élégance.

DOXA débute toujours avec un peu d’histoire…

En 1967, DOXA a lancé le concept pionnier SUB, considéré comme la première montre de plongée professionnelle véritablement « grand public ». Ses innovations révolutionnaires et radicales en ont rapidement fait une référence pour les professionnels.

Étanche à 30 ATM (ou 300 mètres), cette montre a été la première à être dotée d’une lunette tournante unidirectionnelle avec double indication du temps de plongée et de la profondeur, afin de garantir une remontée en toute sécurité sans avoir à effectuer de paliers de décompression. À l’époque, les plongeurs s’appuyaient sur les tables de plongée sans décompression de l’US Navy comme référence pour déterminer le temps qu’ils pouvaient passer à une profondeur donnée et revenir à la surface sans risque d’accident de décompression. Les ingénieurs de DOXA ont réussi à intégrer les valeurs de l’US Navy dans la lunette, en orange sur un anneau extérieur « profondeur » et en noir sur un anneau intérieur « minutes » – un brevet DOXA.

La SUB deviendra une légende, facilement reconnaissable à son cadran orange vif – une première pour une montre de plongée, contrastant avec les traditionnels cadrans noirs ou blancs de l’époque. À partir de 1968, des millions de téléspectateurs ne pouvaient manquer la SUB 300 au poignet des plongeurs qui se glissaient dans la mer depuis le pont de la Calypso et les emmenaient dans des missions fascinantes pour explorer « Le monde sous-marin de Jacques Cousteau ». Le commandant Jacques-Yves Cousteau – qui a co-inventé l’Aqua-Lung, le premier appareil respiratoire sous-marin autonome, et qui est considéré comme le père de la plongée sous-marine moderne – a tellement aimé la SUB 300 qu’il en a acquis les droits de distribution exclusifs pour les États-Unis.

Autre première : en 1969, DOXA a introduit la soupape de décompression à l’hélium (HRV) sur la SUB 300T Conquistador. La VRC est conçue pour le type d’activité sous-marine le plus technique à des profondeurs supérieures à ce qui est possible avec un équipement de plongée standard : la plongée à saturation. Dans ce cas, les plongeurs opèrent à partir d’une cloche de plongée dans laquelle ils respirent un mélange spécial, généralement 20 % d’oxygène et 80 % d’hélium, l’héliox, afin d’éviter les risques liés à l’azote. Les molécules d’hélium sont les deuxièmes plus petites que l’on trouve dans la nature et même les joints étanches ne peuvent les empêcher de pénétrer à l’intérieur d’une montre. Pendant la décompression, lorsque la cloche de plongée remonte à la surface, l’hélium se dilate et se retrouve piégé à l’intérieur de la montre. La VRC unidirectionnel permet aux particules d’hélium de s’échapper sans jamais compromettre l’étanchéité de la montre. Sans elle, l’accumulation de pression endommagerait la montre et ferait littéralement éclater le verre.

2023 : Un boîtier plus fin et un cadran soleillé au motif vagues

Basée sur le concept qu’une montre de sport doit exceller dans tous les scénarios, la SUB 300β conserve toutes les caractéristiques fondamentales d’une montre-outil tout en adoptant le style et l’élégance. Tout en conservant le diamètre de 42,5 mm, DOXA a subtilement modifié le design du boîtier pour affiner le profil à seulement 11,95 mm (par rapport aux 13,65 mm de la SUB 300T) et réduire la hauteur de la lunette de 0,5 mm.

Il en résulte un modèle aux proportions plus légères et plus contemporaines : si le boîtier en acier inoxydable préserve l’intégrité fonctionnelle de la montre, la lunette en céramique noire et la couronne vissée affirment son caractère sport-chic. La finition soleillée sophistiquée du cadran et le motif discret des vagues jouent avec la lumière, créant une toile de fond rayonnante pour les informations essentielles fournies par les aiguilles, les index et la date.

La montre est équipée d’un bracelet en caoutchouc FKM dans la couleur du cadran ou en blanc (pour les références Caribbean et Searambler). Le bracelet historique en acier inoxydable « grain de riz » est également disponible sur demande. Les deux options sont dotées d’un fermoir déployant comportant une extension de combinaison de plongée et le symbole emblématique « DOXA Fish ».

Etanche à 30 ATM, soit environ 300 mètres, la montre est conçue pour explorer les fonds marins en toute sécurité, son verre saphir inrayable est antireflet et le mouvement automatique suisse – avec décorations DOXA – offre une réserve de marche de quelque 38 heures.

Fidèle à l’éthique de DOXA, qui consiste à défier les conventions et à toujours repousser les limites, la SUB 300β est une plongeuse qui capture l’esprit du temps, tout en cultivant un look sport-chic élégant et moderne pour la ville.

Voir maintenant, acheter maintenant : la SUB 300β est disponible à partir de décembre dans tous les points de vente DOXA Watches, ainsi que sur la plateforme officielle de commerce électronique DOXA Watches.

Fiche technique

DOXA SUB 300β

Indications : heures, minutes, secondes, date Boîtier Acier inoxydable 316LDiamètre : 42,50 mm x 44,50 mmHauteur : 11,95 mmValve à héliumVerre : Saphir ‘plat’ avec traitement anti-refletFond vissé en acierCouronne vissée en céramique noireLargeur entre cornes : 20 mmÉtanchéité : 300 mètres, équivalent à 30 ATM, environ 984 pieds Cadran Finition soleillée avec motifs de vaguesAiguilles de couleur, orange ou ton-sur-ton, soulignées de Super-LumiNova® Minuterie extérieure peinte en noir brillant Lunette Lunette en céramique noireRotation unidirectionnelleAnneau extérieur : Profondeur en pieds (indications noires ton sur ton)Point Super-LumiNova® à 12HAnneau intérieur : Durée en minutes (indications noires ton sur ton) Mouvement Mécanique à remontage automatique suisse, 3 aiguillesRéserve de marche : 38 heures Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz)Décorations DOXA Bracelet Bracelet caoutchouc FKM ton-sur-ton avec le cadran (ou blanc pour ‘Caribbean’ et ‘Searambler’) ; boucle déployante avec traitement PVD noir et extension réglable pour combinaison de plongée, symbole exclusif «Poisson DOXA» ou Bracelet en acier inoxydable 316L « grains de riz » ; boucle déployante avec extension réglable pour combinaison de plongée, symbole exclusif « Poisson DOXA » Prix public Avec bracelet en acier : 2 450 euros ou avec bracelet en caoutchouc : 2 410 euros.

Patrick KOUNE

Articles Récents

Frederique Constant Slimline Moonphase

Frederique Constant Slimline Moonphase

La Maison Frederique Constant a demandé à l’artiste français seconde/seconde d’imaginer de mettre en valeur, grâce à son talent unique et audacieux, une réinterprétation quelque peu déroutante du fabricant de la montre Slimline Moonphase Date Manufacture. 

lire plus