loader image

Longines ULTRA-CHRON, renaissance d’une icône haute fréquence

HORLOGERIE

2 Juin 2022

Longines présente un nouveau garde-temps qui se distingue par sa grande précision… la Longines Longines Ultra-Chron. Son nouveau mouvement à haute fréquence est le riche héritage de la marque au sablier ailé, qui produit de tels mouvements depuis plus de 100 ans. Inspiré de la Longines Ultra-Chron Diver de 1968, le nouveau modèle reprend ses principales normes esthétiques.

Longines lance l’Ultra-Chron Diver en 1968, la première montre de plongée dotée d’un mouvement à haute fréquence. A cette époque, Longines s’était imposée comme une pionnière de la technologie haute fréquence. Déjà en 1914, la marque au sablier ailé crée son premier chronographe à haute fréquence mesurant précisément 1/10e de seconde. Puis en 1959, Longines développe le premier mouvement haute fréquence pour montre-bracelet, un chronomètre qui établit des nouveaux records de précision.

Inspirée des normes esthétiques et des caractéristiques du modèle de 1968, la toute nouvelle montre Longines Ultra-Chron est dotée d’une lunette tournante unidirectionnelle, d’un fond et d’une couronne vissés. Elle permet également une excellente lisibilité et est étanche jusqu’à 300 mètres (30 bar).

La Longines Ultra-Chron est dotée d’un boîtier en acier inoxydable de forme coussin reconnaissable immédiatement de 43 mm avec une lunette de plongée et un insert en saphir aux touches luminescentes. Une minuterie blanche se détache sur le joli cadran grainé noir, alternant bâtons recouverts de Super-LumiNova® et appliques rhodiées.

Le logo original de la Longines Ultra-Chron qui orne fièrement le cadran, est frappé sur le fond. La nouvelle Longines Ultra-Chron est dotée de l’emblématique aiguille des minutes rouge vif, qui est recouverte de Super-LumiNova® pour une meilleure lisibilité, tout comme l’aiguille des heures.

Le calibre L836.6 est logé au cœur de la nouvelle Longines Ultra-Chron, un mouvement haute fréquence « maison ». Une montre est « à haute fréquence » lorsque le spiral du mouvement dont elle est équipée oscille à un rythme de 36 000 alternances par heure (10 alternances par seconde). Ces mouvements, lancés par Longines en 1914 (temps au 1/10e de seconde) et 1916 (temps au 1/100e de seconde), améliorent la précision du chronométrage. Depuis 1959, Longines utilise des mouvements à haute fréquence pour améliorer la précision de ses garde-temps. Un mouvement à haute fréquence est plus stable car il réduit les effets perturbateurs dus aux chocs ou aux changements de position du mouvement.

La précision de la Longines Ultra-Chron a été confirmée par le laboratoire d’essais indépendant genevois TIMELAB, qui l’a certifiée « Ultra-chronomètre », une appellation qui va au-delà de l’habituelle certification « chronomètre ». Le processus de certification « Ultra-chronomètre » teste la tête de la montre et soumet la pièce finie à une période d’essai de 15 jours, au cours desquels la montre subit une série de tests à trois températures de 8°C, 23°C et 38°C pour confirmer qu’elle répond aux normes de précision strictes (norme ISO 3159:2009).

La Longines Ultra-Chron est disponible avec un choix de bracelets en cuir ou en acier et est livrée dans une boîte spéciale avec un bracelet NATO noir dont la fabrication est issue de matériaux recyclés.

La toute nouvelle Ultra-Chron ravira les amateurs de garde-temps emblématiques de l’une des époques les plus innovantes de l’horlogerie. Elle séduira également les nouveaux passionnés heureux de porter à leur poignet un peu d’histoire horlogère.

A propos des mouvements Longines

Avec un savoir-faire centenaire de technologie horlogère, Longines a joué un rôle de pionnier dans de nombreuses avancées technologiques et, encore aujourd’hui, poursuit sa quête incessante de l’innovation. Elle continue de viser l’excellence en équipant tous ses garde-temps automatiques de mouvements à la pointe de la technologie, notamment des spiraux en silicium. Ce matériau, non seulement léger et résistant à la corrosion, est également insensible aux variations normales de température et aux champs magnétiques. Ses caractéristiques uniques améliorent la précision et la longévité de la montre et permettent à Longines d’accompagner ses modèles d’une garantie de 5 ans.

Avec plus de 100 ans d’expérience dans la fabrication de garde-temps à haute fréquence, Longines est devenu un expert du chronométrage professionnel et des montres de sport. Le mouvement à haute fréquence peut mesurer au 1/10e ou au 1/100e de seconde. De plus, ils se sont avérés très précis. Au fil des ans, Longines a fabriqué une grande variété de chronographes et chronomètres à haute fréquence dont, pour rappel, les principales étapes ont été les suivantes :

1914… Chronomètre à mouvement haute fréquence de 5 Hz et aiguille rattrapante [CAL. 19.73N], 1916… Chronomètre avec mouvement haute fréquence de 50 Hz pour mesurer au 1/100e de seconde [CAL. 19.73N], 1938… Chronomètre pour le ski haute fréquence (5 Hz) avec rattrapante [CAL. 24 LIGNES], 1957… Chronographe professionnel haute fréquence et à rattrapante au 1/10e de seconde [CAL. 260], 1959… Première montre-bracelet chronomètre d’observatoire haute fréquence [CAL. 360], 1966… Ultra-Chron, la montre-bracelet de précision à haute fréquence [CAL. 431], 1968… Ultra-Chron Diver, la première montre de plongée à haute fréquence [CAL. 431].

>> En savoir plus sur les montres Longines

André Tirlet

Articles Récents